​VAIL SYSTEMS

Warning!

Are your sure you would like to delete this favorited item from your dashboard?


Retour vers le futur

LE PROJET

Le monde des médias n’est plus ce qu’il était. Cette affirmation est aussi vraie pour les bureaux
d’entreprises médiatiques d’aujourd’hui. Pourtant, le cabinet d’architecture Eastlake Studio a conçu pour Vail Systems, entreprise de logiciels en télécommunications de pointe ayant des bureaux dispersés un peu partout dans la ville de Chicago, un lieu de travail tendance adapté aux méthodes de travail de l’heure. En outre, le bureau rend hommage aux ancêtres des grands du monde des médias, notamment le Chicago Daily News, le légendaire journal qui avait établi jadis sa salle de presse dans l’espace de 12 000 pieds carrés, occupé désormais par Vail Systems.

Malgré que l’espace à caractère industriel fût délabré, sombre et en grand désordre, Vail a tout de même choisi d’y établir ses nouveaux bureaux après que les architectes y aient vu du potentiel et aient convaincu le chef de la direction, Jim Whiteley, qu’ils pourraient le transformer en un lieu convenant parfaitement à l’entreprise dans le présent et pour l’avenir. Ses plafonds hauts, ses mezzanines, ses passerelles et ses espaces diversifiés avaient tout d’un loft, attribut qui attirerait les employés existants et les nouvelles recrues. L’espace pouvait aussi facilement s’adapter aux zones de travail et à l’ameublement nécessaires aux 50 employés pour travailler efficacement et même évoluer afin d’accueillir jusqu’à 85 personnes.

« Nous sommes en pleine expansion et notre croissance se poursuit », affirme M. Whiteley, fondateur de l’entreprise il y a 25 ans. « Notre présence à Chicago est importante et nous devons embaucher des étudiants tout droit sortis de l’université qui désirent vivre dans une grande métropole. Nos bureaux situés en banlieue de Deerfield ne répondaient pas à cette demande. Nous devons également rivaliser avec d’autres entreprises concurrentes, puisque nous nous disputons le même bassin de candidats. Nous voulions donc trouver un espace qui était facilement accessible pour les employés et à proximité des importants carrefours de transport. Nous tenions également à ce que nos bureaux reflètent le fait que nous œuvrons dans une entreprise sérieuse, contrairement à tant d’autres cabinets de haute technologie d’aujourd’hui où les bureaux sont davantage à l’image d’un terrain de jeu. Et nous croyions qu’il était important pour nous tous de mieux nous connaître en honorant ceux qui ont œuvré dans ce domaine bien avant nous. »  

Avec ces mandats en main, les architectes ont collaboré avec un comité de conception de Vail composé d’environ une demi-douzaine de personnes. Dans le cadre du processus de conception, les employés ont eu l’occasion de donner leur point de vue et d’arriver à un consensus sur le résultat final. « Nous voulions un espace qui se démarque tout en étant confortable afin que les employés ne voient pas d’inconvénients à travailler de longues heures, s’ils le devaient », dit Andre Hap, directeur de produits, Services de réseau améliorés chez Vail. Inspirées par les commentaires du comité, les zones de travail ont été conçues plus efficacement et étaient mieux organisées que M. Whiteley ne l’aurait imaginé. « Ils étaient plus pointilleux sur l’espace de bureau que je ne l’aurais été », dit-il. « Ils ont en réalité réduit leur surface de travail, et le fait qu’il s’agissait de leur décision était un aspect très important. »

Le nouveau bureau s’adapte parfaitement au déroulement et aux méthodes de travail de l’entreprise dans son ensemble ainsi qu’aux styles de chaque individu. « Les employés ont souvent du travail à faire assis à un bureau et exigeant une grande concentration, c’est pourquoi le système de tables a été choisi pour la plupart des postes de travail », dit Tom Zurowski, directeur de projet chez Eastlake Studio. « Deux des hommes du comité Vail étaient très grands, alors nous plaisantions parfois sur le point de vue des « géants » dans les conversations », ajoute l’architecte du projet, Kevin Kamien. L’un des grands résultats de ce point de vue a été l’ajout de surfaces de travail à hauteur réglable, offrant des options d’interaction « assis et debout ». Pour les zones avec système de tables, les concepteurs ont choisi les tables Interpret dont les surfaces contribuent à non seulement améliorer la fonction, mais également la santé et le bien-être des employés en les incitant à se dégourdir et à se déplacer à l’occasion. « De nos jours, beaucoup de personnes aiment travailler debout, c’est pourquoi 15 pour cent de notre espace le permet », déclare M. Whiteley.


Pour les petites réunions décontractées, ils ont choisi des sofas Fractals de Teknion Studio à dossier haut évoquant des cocons ainsi que des poufs bas qu’ils ont regroupés par trois ou quatre dans les aires ouvertes.


« Nous aimons que les tables intègrent la technologie prête à l’emploi à hauteur de bureau, essentielle lors des réunions où les appareils mobiles et les ordinateurs portables sont utilisés », dit M. Kamien. À l’espace réservé aux stagiaires, ils ont choisi les tables et armoires-vestiaires Expansion en raison de la souplesse qu’elles offrent. « Il est possible de renverser le dessus des tables et de les combiner afin de transformer une salle de formation en un lieu commun pour y jouer au ping-pong en poussant les tables pour libérer l’espace », ajoute M. Kamien.

Avec environ 70 pour cent de l’espace réservé aux systèmes de tables, les architectes ont aussi conçu une série de zones plus petites utiles pour différents types de travail de collaboration ou d’interaction informelle. Pour les petites réunions décontractées, ils ont choisi des sofas Fractals de Teknion Studio à dossier haut évoquant des cocons ainsi que des poufs bas qu’ils ont regroupés par trois ou quatre dans les aires ouvertes. 

Pour les réunions de groupe plus formelles, ils ont prévu un ensemble de petites salles privées ou semi-privées dotées de tables et de bahuts Audience ainsi qu’une grande salle constituant l’élément central de l’espace, servant à la formation et aux réunions de vente. Dans le coin-repas, les chaises Nami noires faciles à entretenir confèrent une ambiance détendue et douillette.

La combinaison de matériaux ajoute de la nuance au style d’inspiration industrielle allié à une esthétique contemporaine vive et dynamique. « L’idée était de jouer sur les contrastes : modernité et antiquité, blanc et noir, matières brutes et matières raffinées », déclare la conceptrice de projet Eastlake, Steph Smothers. La salle de réunions aux planchers de béton poli et ornée de bois japonais shou sugi ban avec des murs d’un blanc impeccable et un luminaire suspendu résolument contemporain est un bon exemple de contrastes. « Le rideau en maille métallique rouge contribue à mettre en valeur la hauteur du plafond de 19 pi et donne une certaine intimité visuelle en délimitant les espaces, tout en représentant bien le concept en mariant douceur et solidité », ajoute-t-elle. Le client a su tirer profit du fait que le bureau abritait auparavant une salle de presse. « C’est pourquoi nous avons intégré des photos surdimensionnées illustrant la salle de presse à l’origine ainsi que d’autres images dénichées à la société historique de Chicago », déclare M. Kamien. Des citations des personnalités révolutionnaires pendant l’évolution d’Internet ont été apposées à des panneaux dans l’ensemble du bureau, telles des œuvres d’art, lui donnant des airs de galerie d’art.

Puisque le comité de projet de Vail était composé de membres appartenant à tous les groupes de l’entreprise, soit produits et soutien, exploitation, génie et réception, M. Whiteley note que l’ensemble des points de vue a été pris en compte dans le concept primé (le projet a remporté le prix Red Award dans la catégorie Small Office du IIDA, région Chicago, ainsi que son prix People’s Choice Award). « Finalement, personne a l’impression qu’il n’a pas tout ce dont il a besoin pour réussir », affirme M. Hap et ajoute qu’il aime que son cabinet permette d’unir son avenir aux grandes réalisations des anciens maîtres de l’industrie.



 

SHOW FILE PROPERTIES
file name

description

size

created

modified