​L'importance du détail : la fonction

Warning!

Are your sure you would like to delete this favorited item from your dashboard?

La fonction

Parmi ses nombreuses réalisations, la conception moderne nous a ouvert les yeux sur la beauté des objets fonctionnels sans fioriture, aux pièces mobiles compactes et disposées efficacement, de même qu’aux matériaux usinés comme les tubes en acier, les treillis métalliques et la fibre de carbone. Entre les mains de concepteurs, notamment Marianne Brandt, Walter Gropius ou, plus récemment, Jasper Morrison, même les articles domestiques modestes comme le tire-bouchon, le service à thé ou la cafetière peuvent allier avec brio forme et fonction. Du point de vue du modernisme récent, le mobilier devrait également respecter ces principes stricts – une chaise n’est pas seulement une sculpture fabriquée pour le plaisir visuel, mais également un siège qui doit respecter les déterminants des caractéristiques physiques et des nécessités humaines.

De façon générale, on peut affirmer que chaque objet qui fonctionne comme il se doit est un produit viable, une expression réussie de l’intention et de l’intégrité du concepteur, la satisfaction d’un besoin ou d’un désir. Il existe cependant certaines choses – des bâtiments, des outils, des tables, des fauteuils – qui imposent clairement leur nature en tant qu’objet d’art, par exemple un objet fabriqué de la main de l’homme ou par ses machines dans un but bien précis. Les poutres de bois d’un bâtiment, les pièces articulées ou les raccords en laiton d’une pièce d’équipement, les joints exposés d’une chaise, témoignent tous de l’assemblage de construction et de l’attention portée aux aspects d’ordre pratique. Loin de paraitre disgracieux et ternes, ces éléments dont la fonction est exprimée avec honnêteté apportent souvent une bouffée d’air frais dans un monde empreint de complexité visuelle et d’éclectisme stylistique.

À l’heure où le modernisme ou le fonctionnalisme est sévèrement critiqué pour être devenu aussi conventionnel que les traditions qu’il a abandonnées, les meilleurs concepteurs de notre époque ont réussi à réaffirmer leur individualité tout en honorant les traditions du XXe siècle. Aucun détail n’est dissimulé ni mis en valeur, seulement examiné attentivement et tout à fait approprié dans la hiérarchie des caractéristiques du produit. Les détails de conception expriment et appuient la fonction, sans reposer sur une idéologie qui maintient que la fonctionnalité doit l’emporter sur l’esthétisme. Parallèlement, il conviendrait de rappeler que la beauté de tous les objets de la nature et de nombreux objets fabriqués par l’homme, lorsqu’on regarde de près, s’avèrent être une conséquence inattendue de la fonction – la spirale d’une coquille d’escargot, la structure d’un matériau tissé, les matériaux et les contours d’un fauteuil de travail.

null
null
null


Il existe autant de façons d’écrire au sujet de la conception qu’il existe de pratiques de conception. Nous pouvons décrire, analyser, comparer, juger et classer; proposer des théories sur la créativité, la forme et la fonction sociale. Nous pouvons qualifier la conception de langage ou de mode de pensée. Ou encore, nous pouvons nous arrêter sur un volet essentiel de la conception, c’est-à-dire le détail. Bien qu’un détail puisse être de proportion modeste – un bouton, une couture, un fermoir, une moulure –, le sujet n’est pas pour autant banal. Le détail de conception est porteur de concepts plus vastes, peu importe sa taille. Sa portée par rapport à l’ensemble de l’objet peut être moindre, mais sa signification n’est pas moins profonde. Le détail rend la conception non seulement intelligible, mais également mémorable et significative. Télécharger Aucun détail n’est insignifiant pour l’explorer en détail.

SHOW FILE PROPERTIES
file name

description

size

created

modified