​L'importance du détail : la connexion

Warning!

Are your sure you would like to delete this favorited item from your dashboard?

La connexion

Le terme connexion est un mot plurivalent qui comporte plusieurs sens possibles selon le contexte dans lequel on l’utilise : une connexion peut être un lien physique, une relation personnelle ou un référent intellectuel à quelque chose d’autre. Dans le domaine de la conception, la connexion (ou liaison) physique peut être un composant structurel comme un joint ou une couture. Il est également question d’une connexion lorsqu’un objet évoque chez son utilisateur une réaction émotionnelle ou lorsqu’il renvoie à l’histoire ou à d’autres concepts et formes dans les domaines de la science, de la nature ou des arts.

L’objet, même le plus minime, véhicule un message qui présente un potentiel de connexion. En tant que langage visuel reliant l’objet à l’être humain, les détails de conception disposent d’un potentiel qui par sa nature peuvent servir les objectifs humains et combler nos besoins et nos désirs. La particularité du détail – le rayon précis d’une courbe, la nature particulière du matériau, la forme et le poids d’un mécanisme de réglage – relie l’intention du concepteur de l’objet à son utilisateur et confère à l’objet valeur et signification.

Lorsque nous interagissons avec un fauteuil de travail, nous l’affectionnons peut-être pour la façon dont il accueille notre corps et sa réponse rapide à un réglage. Nous éprouvons un attachement pour nos tablettes, téléphones intelligents et ordinateurs portatifs parce que lors de leur conception, une attention soutenue a été accordée aux détails qui « connectent » ses objets à la main, à l’œil et à l’intellect humains, créant ainsi ce qui est maintenant connu comme l’expérience utilisateur. Idéalement, le détail se veut réfléchi et essentiel, un vocabulaire de formes qui crée des liens structurels, fonctionnels, psychologiques et culturels que nous pouvons percevoir par nos sens et saisir au moyen d’instruments dont disposent notre intelligence et notre intuition. Nous savons immédiatement à quoi sert l’objet et comment l’utiliser.

Le concept de connexion dans le domaine de la conception est sans doute plus manifeste en ce qui concerne son aspect physique, par exemple dans la menuiserie d’une chaise ou au point d’intersection des pieds d’un canapé avec son siège, qui peut être dissimulé ou dévoilé. À ce stade, le détail sert d’intermédiaire entre différentes parties ou entre une pièce et l’ensemble. Toutefois, même ces liens physiques témoignent d’une connexion antérieure plus abstraite entre la forme idéalisée et la réalité matérielle, entre les valeurs et les concepts humains et leur expression intégrée dans les objets que nous fabriquons et utilisons.

null
null
null


Il existe autant de façons d’écrire au sujet de la conception qu’il existe de pratiques de conception. Nous pouvons décrire, analyser, comparer, juger et classer; proposer des théories sur la créativité, la forme et la fonction sociale. Nous pouvons qualifier la conception de langage ou de mode de pensée. Ou encore, nous pouvons nous arrêter sur un volet essentiel de la conception, c’est-à-dire le détail. Bien qu’un détail puisse être de proportion modeste – un bouton, une couture, un fermoir, une moulure –, le sujet n’est pas pour autant banal. Le détail de conception est porteur de concepts plus vastes, peu importe sa taille. Sa portée par rapport à l’ensemble de l’objet peut être moindre, mais sa signification n’est pas moins profonde. Le détail rend la conception non seulement intelligible, mais également mémorable et significative. Télécharger Aucun détail n’est insignifiant pour l’explorer en détail.

SHOW FILE PROPERTIES
file name

description

size

created

modified