L'importance du détail : la couleur

Warning!

Are your sure you would like to delete this favorited item from your dashboard?

La couleur

On dit que le blanc est la couleur de la clarté et de la simplicité. Le blanc pur est net et sobre, et peut communiquer des idées comme l’intégrité et la modernité. Ou, comme l’ivoire ou le crème, il peut être moins immaculé, mais plus chaleureux et accueillant. Le jaune, l’essence de la lumière, suggère un esprit vif. Le vert est synonyme de fraicheur, l’orangé est optimiste et le rouge, la couleur la plus physique du spectre, désigne l’action ou la réaction; il provoque, vibre et s’impose. En même temps, l’absence de couleur transmet un message unique. Sa signification varie plutôt selon le contexte dans lequel elle est exploitée. De même, notre perception d’une couleur change lorsque cette dernière se trouve à proximité d’autres couleurs ou s’y juxtapose, par exemple, lorsqu’on combine le rouge avec le vert et le brun plutôt que le noir et le blanc.

Partie intégrante de la conception d’un objet, de l’image ou de l’espace, la couleur est un élément de design qui permet de changer notre perception de l’échelle et du poids, de la lumière et de la chaleur. La couleur elle-même, de même que sa teinte, sa saturation et sa luminosité particulières, agit comme élément déclencheur de la réaction physique et émotionnelle, transformant notre expérience d’une pièce qui se veut soit reposante ou vivante et notre évaluation d’un objet, notamment le niveau de goût et de sophistication qu’il renvoie. Que l’on accentue une pièce toute blanche avec un soupçon d’orange vif ou qu’on utilise couleurs et éléments graphiques pour identifier une marque, la couleur constitue le détail essentiel qui sert à distinguer un endroit ou à différencier un produit de tous les autres.

Ainsi, les couleurs agissent comme un message ou une marque d’identité. Toutefois, au-delà de son utilité, la couleur possède également une qualité esthétique distincte, sinon totalement indépendante, de sa fonction symbolique. Un tissu gris brumeux ou d’un vert lumineux peut être perçu simplement comme étant joli, profondément touchant, sans trop savoir pourquoi ni comment. La disposition inattendue d’une couleur vive ou d’un bloc de couleurs vivantes peut nous apporter un moment de délice esthétique. La beauté de la couleur est insaisissable, mais sa puissance d’inspiration, d’animation et de transformation est extraordinaire. Par la couleur, nous percevons la beauté, non pas en traçant ses lignes, mais en observant ses effets; elle a le pouvoir de capter notre attention, de susciter un effet de surprise ou de joie.

null
null
null


Il existe autant de façons d’écrire au sujet de la conception qu’il existe de pratiques de conception. Nous pouvons décrire, analyser, comparer, juger et classer; proposer des théories sur la créativité, la forme et la fonction sociale. Nous pouvons qualifier la conception de langage ou de mode de pensée. Ou encore, nous pouvons nous arrêter sur un volet essentiel de la conception, c’est-à-dire le détail. Bien qu’un détail puisse être de proportion modeste – un bouton, une couture, un fermoir, une moulure –, le sujet n’est pas pour autant banal. Le détail de conception est porteur de concepts plus vastes, peu importe sa taille. Sa portée par rapport à l’ensemble de l’objet peut être moindre, mais sa signification n’est pas moins profonde. Le détail rend la conception non seulement intelligible, mais également mémorable et significative. Télécharger Aucun détail n’est insignifiant pour l’explorer en détail.

SHOW FILE PROPERTIES
file name

description

size

created

modified